• ACCUEIL
  • Medias
  • Actualités
  • Adoption de 3 projets de lois portant création des Zones Economiques Spéciales de Ouesso, Oyo Ollombo et Ignié
Printer Friendly, PDF & Email Imprimer Partager


album

Transmis en première saisine à la haute chambre, c’est le jeudi 4 juillet 2019, que les rapports de la commission économie et finances relatifs à ces trois projets de lois ont été examinés et adoptés en plénière du sénat. C’était sous l’autorité du président du sénat, Pierre NGOLO.

Il a été noté à cette plénière, la présence de Monsieur Pierre Mabiala, ministre des affaires foncières, du domaine public, des relations avec le parlement et de Monsieur Gilbert Mokoki, ministre des zones économiques spéciales venu défendre les dits projets de lois en débats. D’entrée de jeu, le président de cette commission, Jean marie Anzimba Epouma a indiqué l’intérêt des zones économiques spéciales dans l’économie nationale. Il s’agit, a-t-il déclaré auprès ses collègues sénateurs, «  de la modernisation et de l’émergence d’un secteur industriel dynamique au Congo ».

L’examen groupé de ces 3 rapports au regard du caractère commun qu’ils présentent a néanmoins suscité quelques préoccupations de la part des vénérables sénateurs. Ces préoccupations se résument pour l’ensemble à l’étude d’impact environnemental, l’étude de faisabilité, la prise en compte des structures du sport, la santé, l’éducation les expropriations dans la zone économique spéciale de Pointe-Noire et la couverture en énergie électrique des dites ZES. Pour déblayer le terrain, les ministres Pierre Mabiala et Gilbert Mokoki, ont apporté tour à tour toute la lumière possible en vue d’apaiser les inquiétudes des sénateurs. Signalons que de ces trois rapports, c’est le rapport N°23, notamment celui relatif à la création de la zone économique spéciale de Brazzaville qui a été adopté avec amendements. Amendements assortis de la nouvelle formulation de ce projet de loi qui devient : projet de loi portant création de la zone économique spéciale d’IGNIE. Cet amendement trouve sa raison d’être sur l’emplacement géographique de cette zone économique spéciale qui est située dans le département du POOL  dans le district d’Ignié.