• ACCUEIL
  • Medias
  • Actualités
  • Audition du premier questeur sur le budget révisé du Sénat par la commission Economie et Finances
Printer Friendly, PDF & Email Imprimer Partager


album

Audition du premier questeur sur le budget révisé de cette chambre, par la commission Economie et Finances, ce mardi 14 juillet 2020. C’était sous la direction du président de cette commission, le vénérable, Jean Marie Epouma Anzimba.

Initialement à hauteur de 11 milliards de Fcfa, le budget du sénat exercice 2020, est ramené à hauteur de 10 milliards 750 millions de Fcfa, a dit le vénérable Roger Edouard OKOULA, premier questeur du Sénat. La raison de cet abattement dont le taux  se situe à 10% du budget initial,  trouve son fondement dans la situation économique difficile que traverse-le Congo, depuis quelques années. Une situation économique marquée par la chute vertigineuse des cours du baril de pétrole et la diminution des impôts. Le tout, accentué par la pandémie de la covid 19, qui  met à mal toutes les économies du monde a-t-il conclu. Il faut souligner, que les difficultés économiques que connait le Congo actuellement, avait conduit le gouvernement de la République, le 23 avril 2020, à soumettre à l’approbation de la représentation nationale, un projet de loi rectifiant le budget de l’Etat exercice 2020. Ce qui ne devrait épargner aucune institution, dans le cadre de la diminution du train de vie de l’Etat. Une situation qui ne manque pas de conséquence pour cette chambre qui devra se voir amputer une bagatelle de plus d’1 milliard de Fcfa de son budget de fonctionnement. Et pour rendre opérationnels les aménagements à apporter au sujet de cette révision, le président de la commission économie et finances du sénat, le vénérable Jean Marie Epouma Anzimba, a souligné la nécessité de mettre en place une équipe technique qui devrait  y mener une réflexion. Notons que la chambre haute du parlement du Congo, compte 72 sénateurs et plusieurs collaborateurs.