• ACCUEIL
  • Medias
  • Actualités
  • Le ministre des zones économiques spéciales reçu à la commission économie et finances pour défendre le projet de loi portant création de la zone économique spéciale d’Oyo Ollombo
Printer Friendly, PDF & Email Imprimer Partager


album

C’était le 14 juin 2019, dans la salle latérale du palais des congrès sous la supervision du vénérable sénateur Jean Marie Andzimba Epouma, Président de la commission  pour examiner ledit projet.

Dans son exposé liminaire, Monsieur Gilbert Mokoki, ministre des zones économiques spéciales que la création des ZES, répond de la volonté du gouvernement de diversifier l’économie nationale et de son industrialisation.  Poursuivant son propos, il a relevé que les zones économiques spéciales dont la vocation est de contribuer à l’émergence d’un secteur industriel dynamique et diversifié, vont regrouper des industries spécialisées essentiellement dans les exportations. Des préoccupations et questions des vénérables sénateurs, on retiendra parmi entre autres : l’existence d’une étude de faisabilité ; les critères de choix de des activités éligibles de la zone économique spéciale ; la prise en compte des activités similaires qui se déroulent dans les pays limitrophes ; les mesures préconisées pour que la zone économique spéciale d’Oyo-Ollombo puisse contribuer  à l’intégration sous régionale. Après avoir fait le tour des préoccupations et répondant à cette dernière  question, le ministre Gilbert Mokoki a précisé  que «  les infrastructures de transports à savoir : le port ; l’aéroport ; les routes Inter-Etats constituent autant d’atouts à l’intégration sous régionale, » a-t-il conclu.