• ACCUEIL
  • Medias
  • Actualités
  • Plénière sur le débat d’orientation Budgétaire exercice 2021, le Premier Ministre a répondu aux préoccupations des Sénateurs
Printer Friendly, PDF & Email Imprimer Partager


album

Sous la direction du président du Sénat, Pierre NGOLO, le gouvernement a répondu à l’appel des sénateurs pour débattre des orientations contenues dans l’esquisse de budget de l’Etat en préparation comme l’exige la loi. C’était le lundi 10 Août 2020.

 Présentée par la Commission Economie et Finances du Sénat, la loi stipule que chaque année au plutard le 30 mai, le Gouvernement est tenu de mettre à la disposition des parlementaires des documents pour organiser le débat d’orientation budgétaire.  Cette phase qui précède l’élaboration du budget de l’Etat n’a pas respecté les délais à cause des circonstances de l’heure a souligné Pierre NGOLO, le président du Sénat.

Répondant aux questions des Vénérables Sénateurs dont les préoccupations sur la part des impôts aux Collectivités Locales qui a du mal à être reversée, le Premier Ministre, Clément Mouamba a souligné que : «  l’architecture du budget en chantier actuellement intègre cette question parmi les priorités. Il a pris  l’engagement de faire dans le cadre de l’exécution du budget de 2021 que cette part des recettes  trouve le circuit des Collectivités Locales, a-t-il poursuivi.

Aussi la volonté du Gouvernement de faire évoluer le processus de la décentralisation va connaitre un début de matérialisation dans les secteurs de l’école, de la santé et de l’entretien routier a conclu Clément Mouamba ». Le débat d’orientation budgétaire est préparé sur la base des documents envoyés par le Gouvernement et permet aux parlementaires de s’informer sur les orientations intégrées, émettre des avis et même des recommandations.